google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles, google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

lundi 28 novembre 2022

 

Les figures de style : Les figures de l’analogie

Définition : Une figure de style est un procédé d’expression qui s’écarte de l’usage ordinaire de la langue visant à produire une impression, un effet particulier dans le but de convaincre ou de séduire son interlocuteur. Il existe plusieurs types :

§  Figures de l’analogie,

§  F de l’opposition,

§  F de substitution,

§  F de l’insistance,

§  F de l’amplification,

§  F de l’atténuation.

Les figures de l’analogie :

 

Exemple

Définition

La comparaison

 

-Ce bébé est pareil à un ange.

-Ismène est rose et doré tel un fruit.

-Créon, il est sorti comme un fou.

-On dirait des chiens qui lèchent tous ce qu’ils trouvent.

La comparaison rapproche deux termes : 

Le comparé et le comparant qui sont reliés par

 un outil comparatif.

Les moyens de la comparaison : sembler, ressembler, semblable à, ainsi que, avoir

 l’air de, tel, on dirait, identique à. ...

 La métaphore

 

-Et là, il y aura des gardes avec leurs têtes d’imbéciles, …leurs regards de bœuf… (Antigone)

-La vie est un éclair.

- « Cette pluie de fer, de feu, d’acier, de sang » Prévert

-Horloge, Dieu sinistre, effrayant, impassible

Dont le doigt nous menace et nous dit :

« Souviens-toi ! »

Elle consiste à rapprocher deux éléments : le comparé et le 

comparant, sans outil de comparaison.

Lé comparé peut être explicite ou implicite : Seul le 

comparant est exprimé sous la forme d’un mot pris au sens 

figuré et imagé. 

La personnification

 

-Le jardin dormait encore. C’est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes.

-La pierre gémissait de chaleur.

-le temps, vieillard souffrant de multiples entorses.

-Le soleil aussi attendait Chloé.

Elle consiste à attribuer des sentiments ou des

comportements

humains à un lieu, un

animal ou un objet.

On l’appelle allégorie

quand elle représente

une idée ou un concept abstrait sous la forme d’un homme ou d’un animal.

Application :

Déterminez puis justifiez les figures de style contenues dans ces phrases.

1.    La fenêtre semblait nue sans rideau semé de fleurettes rouges. (La comparaison)

2.    Je me sentis abandonné aux portes de l’enfer. (La métaphore)

3.     L’habitude venait me prendre dans ses bras et me portait jusqu’à mon lit. (La personnification)

4.    Ma mémoire était une cire fraîche, et les moindres événements, s’y gravaient en image ineffaçable. (La métaphore)

5.    La terre est un vaste atelier où l’on ne chôme jamais. (Zola). (La métaphore)

6.    Les feuilles crient sous nos pas en automne. (La personnification)

7.    La rue assourdissante autour de moi hurlait. (Baudelaire) (La personnification)

8. La vie, c’est un livre qu’on aime. C’est un enfant qui joue à vos pieds un outil qu’on tient bien dans sa main. (Antigone) (La métaphore filée)

9. Moi jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage. (La métaphore)

10.                    Et ma jeunesse est morte ainsi que le printemps. (Apollinaire) (La comparaison)

11.                     Le temps est un joueur avide. (Baudelaire) (La métaphore)

12.                    Son temps est pareil à l’éclat de la rose. (La comparaison)

13.                    Je vis les arbres s’éloigner en agitant leurs bras désespérés. (La personnification)

14.Allons ma vieille pomme, rouge. (Antigone) (La métaphore)

15.On distingue dans le vacarme une voix plus grêle que les autres. (La comparaison)

 

 Voir aussi: 👍👍👍👍👍

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...