annonce côté logo

dimanche 29 mai 2022

Analyse des 5 types de textes: narratif, descriptif, injonctif, explicatif, argumentatif

  


Analyse des 5 types de textes

5 types de textes:
  •  narratif,
  •  descriptif,
  •  injonctif, 
  • explicatif, 
  • argumentatif 

le texte narratif


mercredi 25 mai 2022

Réseaux sociaux Correction de l'examen régional Fès Meknès 2017


 Correction de l'examen régional 

Fès Meknès 2017

 Phase 1: Lire et analyser le sujet  

Sujet:

 Actuellement, au lieu du contact direct,

certains jeunes préfèrent utiliser les

réseaux sociaux (Facebook, Twitter…)

pour faire des connaissances ou nouer

des liens d'amitié. 

Êtes-vous d'accord avec ce choix ? 

Rédiger un texte dans lequel vous

développer votre point de vue à l'aide

d'arguments et d'exemples pertinents.

Phase 2: Recherche des idées: 

 Les arguments:

  1. La thèse:

Pour les réseaux sociaux en tant que

moyen de faire des connaissance et

nouer des amitiés:(la thèse).

  • Ils encouragent  les relations

sociales et  permettent de nouer des liens d'amitié, de les maintenir malgré le  temps et la distance, facilement et rapidement. 
  • Ce sont d’excellentes plateformes

de discussion, de divertissement et d’échange des données.

   2.L’antithèse:

Contre les réseaux sociaux en tant

que moyen de faire des connaissance

et nouer des amitiés:(l’antithèse).

  • une vraie amitié se construit,

dans la réalité, avec des personnes réelles, confidentes, sur qui on
peut compter en cas de besoin et non des personnes virtuelles.
  • La qualité de tout  lien virtuel

est affectée: il est  moins spontané,
plus artificiel et basé sur la quantité .
  • Pour être heureux, le secret est

de se priver des réseaux sociaux.

 Phase 3: Elaborer un plan 

la thèse :

Les  réseaux sociaux sont un moyen efficace

pour nouer des liens d’amitié (1er point de vue).

l’antithèse:  

Les réseaux sociaux  sont inefficaces pour

nouer des relations d’amitié (2ème point de vue).

La synthèse:

La conciliation des deux positions  ou le 

point de vue personnel: on peut profiter

des bienfaits des réseaux sociaux mais 

tout en évitant ses vices et en

privilégiant le contact direct

dans le cas des liens personnels.

 Phase 4: Rédiger le devoir 

I .L’introduction

  1.Amener le sujet


       Actuellement, on assiste à une utilisation

de plus en plus fréquente des réseaux sociaux

(Facebook, Twitter…) dans un cadre personnel

,familial ou encore professionnel .

  2.Exposer le  problème

Dans ce sens, certains jeunes, optent pour

ces médias sociaux pour faire des connaissances

ou nouer des liens d'amitié. D’autres, au contraire,

s'y opposent en privilégiant le contact direct.

  3. Annoncer le plan

Alors, lequel de ces deux avis semble le plus

acceptable ? 

II .Développement   

  La thèse:


Les réseaux sociaux sont un moyen efficace pour

nouer des liens d’amitié (1er point de vue).


              Pour répondre à cette question deux

points de vue s’opposent: le premier est en faveur

des réseaux sociaux ( Facebook, Twitter…) ,

en tant que moyen encourageant  les relations

sociales et  permettant de nouer des liens

d'amitié, de les maintenir en dépit du temps et de la distance vu leur facilité et leur rapidité.

D'autant plus, ce sont particulièrement d’excellentes plateformes de discussion, de divertissement et d’échange des données telles:( les messages,

les photos, les vidéos…) en comparaison

avec le contact réel.

l’antithèse: 

Les réseaux sociaux  sont inefficaces

pour nouer des relations d’amitié(2ème point

de vue).

Toutefois, le deuxième point de vue tient

à nier complètement l’existence de vraies

connaissances et des relations d’amitié

via les médias sociaux: D’une part,

parce qu’ une vraie amitié se construit,

dans la réalité, avec des personnes réelles,

confidentes, sur qui on peut compter en

cas de besoin et non des personnes virtuelles,

éloignée et sans aucune présence physique

ni affective. D’où l’impossibilité de la

substituer ou encore de la remplacer.

D ’autre part, la qualité de tout  lien

virtuel est affectée: il est  moins spontané,

dénaturé, plus artificiel et basé sur la quantité,

sinon a-t-on vraiment besoin d’avoir un nombre

illimité d’amis sur ces réseaux?  

      La synthèse

Bref, on ne peut pas nier les bienfaits de ces

réseaux au niveau des relations sociales,

seulement  il importe de veiller plus à

la qualité de ces liens, sans oublier de

minimiser le temps consacré à la connexion

afin de ne pas les convertir en vrais

chronophages. Par contre, pour les

liens personnels, il est préférable

d’opter pour le  contact direct.

III. Conclusion:

Bilan des points développés

En guise de conclusion, les réseaux

sociaux présentent aussi bien des

avantages que des inconvénients.

Réponse à la problématique

Mais, à mon avis, on doit les utiliser

avec plus de vigilance surtout pour

les jeunes.   

Élargissement                                              

Dès lors, je pense qu’il est temps d’agir en urgence afin de minimiser les dangers de ces médias sociaux en particulier et de l’internet en général.



      Actuellement , on assiste à une

utilisation de plus en plus fréquente des réseaux

sociaux (Facebook, Twitter…) dans un cadre

personnel ,familial ou encore professionnel .

Dans ce sens, certains jeunes, optent pour

ces médias sociaux pour faire des

connaissances ou nouer des liens d'amitié.

D’autres, au contraire, s'y opposent en

privilégiant le contact direct.

Alors, lequel de ces deux avis semble

le plus acceptable ? 


         Pour répondre à cette question deux

points de vue s’oppose : le premier est en

faveur des réseaux sociaux ( Facebook,

Twitter…), en tant que moyen encourageant  les relations

sociales et  permettant de noue

des liens d'amitié, de les maintenir

en dépit du temps et de la distance

vu leur facilité et leur rapidité.

D'autant plus, ce sont particulièrement d’excellentes plateformes de discussion, de divertissement et d’échange des données telles:(les messages,les photos, les vidéos…) en comparaison avec le contact réel.

Toutefois, le deuxième point de vue tient

à nier complètement l’existence de vraies

connaissances et des relations d’amitié via

les médias sociaux: D’une part, parce qu’ une

vraie amitié se construit, dans la réalité,

avec des personnes réelles, confidentes,

sur qui on peut compter en cas de

besoin et non des personnes virtuelles,

éloignée et sans aucune présence

physique ni affective. D’où l’impossibilité

de la substituer ou encore de la remplacer.

D ’autre part, la qualité de tout  lien virtuel

est affectée: il est  moins spontané, dénaturé,

plus artificiel et basé sur la quantité,

sinon a-t-on vraiment besoin d’avoir un

nombre illimité d’amis sur ces réseaux? 

  Bref, on ne peut pas nier les bienfaits

de ces  réseaux au niveau des relations

sociales, seulement  il importe de veiller

plus à la qualité de ces liens, sans

oublier de minimiser le temps consacré

à la connexion afin de ne pas les convertir

en vrais chronophages. Par contre, pour

les liens personnels, il est préférable

d’opter pour le  contact direct.


         En guise de conclusion, les réseaux

sociaux  présentent aussi bien des avantages

que des inconvénients.

Mais, à mon avis, on doit les utiliser avec

plus de vigilance surtout pour les jeunes.                                                                           

Dès lors, je pense qu’il est temps d’agir

en urgence afin de  minimiser les

dangers de ces médias sociaux en

particulier et de l’internet en général.