annonce côté logo

samedi 5 mars 2022

Les 4 types de plans

4 types de plans

Les 4 types de plans 
  •  Le plan analytique
  •   Le plan comparatif
  •   Le plan dialectique ou critique
  •   Le plan concessif 

1.Comment choisir un plan ?

Le choix du plan est tributaire du sujet proposé, du type de réflexion auquel invite le sujet. Ainsi, on doit analyser la consigne avant d’opter pour un plan ou un autre, car souvent la consigne indique la démarche à suivre.

2.Les différents types de plans :

Il existe quatre grands types de plans qu’il faut connaître pour répondre aux exigences des sujets de baccalauréat :

·      Le plan thématique: Le sujet invite à une réflexion générale.
·      Le plan analytique :  Le plan invite à analyser.
·      Le plan comparatif : Le sujet invite à comparer.
·      Le plan dialectique ou critique : Le sujet invite à discuter.
·      Le plan concessif :  est basé sur la concession.

  •      Le plan thématique : Permet de développer un seul thème selon différents points de vue. Le sujet pose une question générale tout en invitant à une question progressive.

Exemple :

Quelles sont, selon vous, les différentes fonctions de la comédie ?

Le plan :

1.La comédie est un moyen de divertissement.

2.la comédie sert à divertir.

3.La comédie vise également à instruire le lecteur.

  •    Le plan analytique : proche du plan thématique, il consiste à traiter les sujets qui invitent à analyser un fait et/ou réfléchir sur un problème général, connu par le plan : causes / conséquences /solutions.

Exemple : Quelles sont selon vous les causes et les conséquences de l’abandon scolaire ? Et comment peut-on le limiter.

Plan :

-Les causes de l’abandon scolaire.

-Les conséquences de ce phénomène.

-Les solutions proposées pour limiter ce fléau.

  •    Le plan comparatif : Ce plan convient, comme son nom l’indique à une comparaison pour faire apparaître les similitudes et les différences d’une notion, d’un phénomène. :

-On traite les ressemblances.

-Les différences.

-Un bilan ou un dépassement de différences.

Exemple :

Un écrivain prétend qu’il n’y a que deux sortes de romans : Le roman qui nous fait oublier la vie et le roman qui nous explique la vie. Qu’en pensez-vous ?

Le plan :

1.    Le roman qui nous fait oublier la vie.

2.   Le roman qui nous explique la vie.

3.   Le meilleur roman est celui qui propose une sublimation de notre vie.

  •    Le plan dialectique : Dans ce cas, le sujet invite à discuter une idée ou à vérifier une affirmation. On a deux opinions opposées à examiner.

Exemple :

Selon vous, les parents doivent-ils décider à la place de leurs jeunes enfants ?

1.La thèse : Les parents doivent décider à la place de leurs jeunes enfants. +arguments.

2. L’antithèse : Les parents ne doivent pas décider à la place de leurs jeunes enfants. +argument.

3. Une conciliation des deux opinions ou un jugement personnel, c’est la synthèse : Les parents peuvent aider leurs enfants à décider sans décider à leurs places. + arguments

  •     Le plan concessif : est basé sur la concession qui consiste dans un premier temps à admettre la thèse adverse (opposée à la mienne) pour ensuite soutenir la thèse défendue.

Exemple : Selon vous, les parents doivent-ils décider à la place de leurs jeunes enfants ?

Le même sujet traité suivant le plan dialectique peut encore se traiter selon le plan concessif.

Il est sûr que les parents doivent décider à la place de leurs jeunes enfants du fait qu’ils ont encore besoin de guide orienteur (+argument pour appuyer l’antithèse.) Or, +argument pour soutenir la thèse…


   Boîte à outils

  • Pour présenter le sujet: Il faut d’abord rappeler que…/Actuellement/De nos jour, on assiste à.../Il est tellement question de…
  • Pour dégager la problématique: Dans ce sens/A ce propos/ On peut s’interroger sur/La question qui se pose/ A ce sujet…
  • Pour introduire le point de vue personnel: En ce qui me concerne, j’affirme que/ Amon avis/ Selon mon opinion/ Je suis tellement convaincu que/ J’ai la nette conviction que/Je crois(Je ne crois pas)/Quant à moi, je suis persuader que/Je partage ce oint de vue/je suis d’accord avec cette opinion/ Je suis en désaccord total avec cette idée/Il me semble que …
  • Pour introduire un exemple: Par exemple/Notamment/ A titre d’exemple/ Tel est le cas, par exemple de/Ainsi que / C’est le cas de /Dans le cas de/ Comme/Prenons le cas de  …
  • Pour conclure: En conclusion/Enfin, il faut souligner que/En somme, on constate que…/Finalement, il semble que/En résumé, on peut considérer que…
  • Pour exprimer la cause: parce que/car/en effet/vu que/puisque/la cause, la raison, le motif, l’origine est…/cela provient de/ cela est dû à /cela est causé par/du fait que…
  • Pour exprimer la concession: Certes…mais/Il est vrai que…cependant/Sans doute…or/malgré/même si/bien que(+subjonctif)…
  • Pour énumérer des arguments: D ’abord, ensuite, de plus, en outre, par ailleurs, enfin,…D’une part…d’autre part/ En premier lieu, en deuxième lieu, en dernier lieu/non seulement…mais encore…
  • Pour annoncer une nouvelle étape: Pour ce qui est de…/Quant à/ Après avoir souligner l’importance de…passons à …
  • Pour s’opposer: Mais/Cependant/Or/Toutefois/Néanmoins/Tandis que/Pourtant/Alors que/En revanche/Par opposition/ A l’encontre de /Par contre…
  • Pour exprimer la conséquence : Par conséquent/D’où/Le résultat est…/Alors/En conséquence/Dés lors/ Ainsi/C’est pourquoi/Ce qui aboutit à …
  • Pour exprimer le but: Dans le but de /Afin de/pour/Dans l’intention de/La visée, le but, l’objectif est de …
  • Pour exprimer la condition: Admettons que/ Supposons que/Si /Au cas où/A condition de/En cas de/A supposer que/A condition que…
  • Pour expliquer ou reformuler: C’est-à-dire/cela veut dire /ce qui signifie /Autrement dit / D’une autre manière/ A savoir…
  • Pour insister: Il faut souligner que/D’autant plus que/Il faut insister sur le fait que/Rappelons que/Il ne faut pas oublier que/ Il importe de souligner l’importance de…
  • Pour attirer l’attention: Il faut attirer l’attention sur le fait que/Notons que/ Précisons que/Il faut mentionner que…