google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles,: Production écrite : Thèmes Antigone de Jean Anouilh; devoir- bonheur google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

dimanche 17 avril 2022

Production écrite : Thèmes Antigone de Jean Anouilh; devoir- bonheur


Production écrite : Thèmes Antigone de Jean Anouilh devoir- bonheur 

 Dans cet article on va traiter les thèmes suivants:

  • le devoir
  • le bonheur
  • le bonheur: Créon/Antigone
  • le bonheur/l'argent

Dans cet article on va traiter les points suivants:

  • Il est juste de mourir pour accomplir son devoir,
  • Il n’est pas juste de mourir pour accomplir son devoir,
  • Point de vue personnel,

Sujet:   mourir pour son devoir


Dans Antigone de Jean Anouilh, l'héroïne tragique a sacrifié sa vie pour obéir à son devoir fraternel (l'enterrement du cadavre de Polynice). Pensez-vous qu'il est juste de mourir pour accomplir son devoir? 

Développer votre opinion dans un écrit bien argumenté. 




                 Dans la tragédie moderne Antigone de Jean Anouilh,l'héroïne tragique a sacrifié sa vie pour obéir à son devoir fraternel (l'enterrement du cadavre de Polynice). Alors, est-il juste de mourir pour accomplir son devoir? 


                  Pour répondre à cette question, deux points de vue s’opposent: Certains pensent qu’il est juste de mourir pour accomplir son devoir vu qu’ils sont idéalistes et tendent vers la perfection tel le personnage tragique Antigone, que personne n’a pu convaincre de renoncer à son devoir pour ne plus mettre sa vie en péril. 

Néanmoins, les autres croient qu’il ne faut plus mourir pour accomplir son devoir quel qu’il soit, car au contraire, rester en vie est essentiel pour se battre, franchir toutes les entraves et réaliser tous les voeux.D’autre part, pour eux, la vie de tout être humain est sacrée, c’est un don de Dieu que personne n’a le droit de l’achever.   

En ce qui me concerne, je partage le même point de vue que les détracteurs d’Antigone pour la simple raison que la mort est un acte irréversible et aussi parce qu’aucun devoir ne mérite de sacrifier sa vie contre son accomplissement.


                Pour conclure, je vous incite à partager l’avis du grand dramaturge Eugène Ionesco: ”l’homme supérieur est celui qui remplit son devoir", or il est primordial de ne plus périr pour l’accomplir.
Dans cet article on va traiter les points suivants:
  • La conception du bonheur idéaliste (de Créon),

  • La conception du bonheur réaliste (d'Antigone),

  • Point de vue personnel,



Sujet: Thème du bonheur :Créon/Antigone 


Dans Antigone de Jean Anouilh, la conception du bonheur pour le roi Créon est réaliste, commune et traditionnelle (mariage, amour, paternité…) À l'opposé de celle d'Antigone qui est idéaliste, absolue et immédiate. Et vous, quelle est votre conception du bonheur? justifier votre opinion dans un écrit bien argumenté.



                 Dans la tragédie moderne Antigone de Jean Anouilh, le roi Créon a une conception du bonheur réaliste, commune et traditionnelle à l'encontre de celle d'Antigone qui est plutôt idéaliste, absolue et immédiate. Alors, pour quelle conception peut-on opter? 


                Il faut d'abord rappeler que les points de vue sont tellement divergents lorsqu'il s'agit de définir sa propre conception du bonheur par rapport à celle d'Antigone ou bien celle de Créon. Dans ce sens, les uns montrent un penchant pour le bonheur idéaliste d'Antigone vu que ce type est extraordinaire voire même inaccessible sur terre et aussi parce que ce type de personnes tendent vers le perfectionnisme et l'absolutisme sans se contenter du commun. 

Les autres, cependant optent plutôt pour le bonheur réaliste comme celui proposé par Créon d'abord du fait qu'il est accessible et peut effectivement se réaliser, ensuite ce type de bonheur est le plus commun pour la plupart des êtres humains, qui, par leur nature tentent de créer une famille et de vivre en harmonie avec leur entourage dans une ambiance d'entente, d'amour et de respectabilité tout en visant le confort, la paix ainsi que la stabilité. 

Quant à moi, je peux résumer mon bonheur actuellement et en tant qu'élève, dans la réussite aussi bien sur le plan personnel que sur le plan professionnel tout en maintenant de bonnes relations avec ma famille, mes amis, ainsi que mon entourage en général, sans omettre bien sûr d'être en bons termes avec Dieu et avec notre Prophète que la paix et le salut soient sur lui.


               Pour conclure, il faut signaler que le bonheur n'est plus une finalité mais un chemin, c'est pourquoi j'insiste sur la conception réaliste du bonheur tout en s'éloignant radicalement de celle d'Antigone.

Dans cet article on va traiter les points suivants:

  • La conception personnelle du bonheur, 

  • l’argent est une source de bonheur ou non?



Sujet:         Thème du bonheur   


Le bonheur est l’un des thèmes essentiels abordés par Jean Anouilh dans sa tragédie moderne Antigone. En ce qui vous concerne, quelle est votre propre conception du bonheur ? Pensez-vous que l’argent est une source de bonheur? 

Répondez à ces deux questions dans un écrit bien argumenté. 



                      Il n’est un risque que celui de définir le terme bonheur puisqu’il suppose un état de satisfaction complète, stable et surtout durable. Ainsi, le bonheur n’est pas un sentiment éphémère de joie intense, ni un contentement volatil, un plaisir fugitif non plus. 

Dans ce sens, pour quelle conception du bonheur peut-on opter? Et à quel point peut-on considérer que l’argent est une source de bonheur?


                      Il faut rappeler d’abord qu’une conception de bonheur ou une autre est fortement tributaire des besoins urgents de chaque individu. Donc, la satisfaction du côté matériel est une priorité pour les nécessiteux, tandis que pour ceux qui présentent des souffrances physiques ou psychiques, la guérison de leurs maladies est la première source de bonheur. Toutefois, s’il s'agit d’une personne aisée, en bonne santé ,dans ce cas loin de penser à la richesse ou la santé, son bonheur  pourrait bien être celui d’avoir des enfants, d’être cultivée, d’occuper un poste…  

Quant à moi, je peux résumer mon bonheur actuellement et en tant qu'élève, dans la réussite aussi bien sur le plan personnel que sur le plan professionnel tout en maintenant de bonnes relations avec mon entourage en général, sans omettre bien sûr d'être en bons termes avec Dieu et avec les recommandations de notre prophète que la paix et le salut soient sur lui, du moment que le côté spirituel pour moi est d’une grande importance. 

D’autre part et le plus souvent lorsqu'il est question du bonheur, l’argent intervient comme étant le premier gage, or,il importe de préciser que loin d’en être, le côté matériel n’est qu’un moyen basique, bien évidemment, qui peut nous garantir du confort tel : Avoir une maison et non une famille; une voiture et non des amis; des médicaments et non de la bonne santé…


                     Bref, le bonheur dépend essentiellement de nos besoins, de nos désirs actuels et de notre satisfaction spirituelle, sans que l’argent puisse en être toujours le garant mais plutôt un moyen qui pourra participer partiellement à notre bonheur .  

Dans cet article on va traiter les points suivants:

  • l’argent est une source de bonheur,

  • l’argent n’est pas une source de bonheur,

  • Point de vue personnel,


Sujet:  Thème du bonheur/argent 



      Parmi les thèmes abordés par Jean Anouilh dans sa tragédie moderne: Antigone, celui du bonheur occupe une place centrale. Dans ce sens,  

pensez-vous que l’argent est une source de bonheur? Développez votre opinion dans un écrit bien argumenté.



                     Il n’est un risque que celui de définir le terme bonheur puisqu’il suppose un état de satisfaction complète, stable et surtout durable. Ainsi, le bonheur n’est pas un sentiment éphémère de joie intense, ni un contentement volatil, un plaisir fugitif non plus. 

Dans ce sens, peut-on considérer que l’argent est une source de bonheur?


                 Pour répondre à cette question, deux points de vue s’opposent: Certains pensent que l’argent est sans doute la première et la dernière source de bonheur vu que c’est la bague magique qui n’hésite pas devant la réalisation de tous les désirs, de toutes les demandes et de toutes les ambitions. Ensuite, parce que c’est grâce à l’argent qu’on peut devenir célèbre voyager à travers le monde, étudier dans les meilleures écoles… 

Néanmoins, les autres croient que l’argent ne peut plus être le gage du bonheur puisqu’il n’est rien d’autre qu’un moyen basique, bien évidemment, qui peut nous garantir du confort tel : Avoir une maison et non une famille; une voiture et non des amis; des médicaments et non de la bonne santé, des armes et non de la paix…

En ce qui me concerne, je trouve que l’argent peut être une source de bonheur dans le cas où on le dépenserait pour rendre les autres heureux, sinon il n’est qu’un moyen qui peut contribuer à notre bonheur d’une manière partielle.


                     Bref, le bonheur dépend essentiellement de nos besoins, de nos désirs actuels et de notre satisfaction spirituelle, sans que l’argent puisse en être toujours le garant mais plutôt un moyen qui pourra participer partiellement à notre bonheur.


Dans cet article on va traiter les points suivants:

  • l’argent est une source de bonheur,

  • l’argent n’est pas une source de bonheur,

  • Point de vue personnel,


Sujet: La révolte



 Doit-on toujours se résigner, dire « oui »,

ou bien faut- il dans certains cas opter pour

la désobéissance et l'insoumission?

 Développer votre point de vue dans un

écrit bien argumenté.



        Il n'est pas question que la voix de l'obéissance et de la soumission

mènent le plus souvent à la servitude, à

l'abaissement, à l'oppression et à

l'assujettissement. 

Alors, doit-on toujours se résigner,

dire « oui »?


En effet, dire oui dans certains

cas peut déclencher une surcharge sur

le plan psychologique, matériel et social.

Ainsi, par exemple l'obéissance aux

caprices interminables d'un enfant

aboutit nécessairement à un citoyen

irresponsable, capricieux et incapable

de concevoir l'utilité des bornes et

du règlement dans la vie.

Dès lors , refusé, dire “non”

dans le domaine éducatif est parfoisle garant d'un apprentissage rigoureux

dans le but de donner naissance à un

bon citoyen, respectueux, autonome

et surtout responsable. Par ailleurs ,

si l'individu s'applique toujours à dire

“oui”, sans prendre en considération

ses capacités et ses envies, dans ce

cas, on assiste malheureusement à un

anéantissement de son égo, ce qui

le rendrait vulnérable aux cupides,

aux profiteurs ; bref il s'agit d'un

effacement qui peut même mettre

sa vie en péril.

En outre , obéir pour préserver la

relation avec autrui (conjugale,

amicale…) de toute rupture est l’un

des cas qui cause l'épuisement de

la personne en la condamnant à

endurer sans relâche les

conséquences d'une relation

déséquilibrée vouée à l'échec.

En somme, il s'avère nécessaire

de rappeler que la soumission ne doit pas

être une règle de vie, mis à part notre

religion qui incite l'être humain à se

défendre, à lutter en permanence pour

garantir sa liberté, sa dignité et son

honneur.


   Boîte à outils

  • Pour présenter le sujet: Il faut d’abord rappeler que…/Actuellement/De nos jour, on assiste à.../Il est tellement question de…
  • Pour dégager la problématique: Dans ce sens/A ce propos/ On peut s’interroger sur/La question qui se pose/ A ce sujet…
  • Pour introduire le point de vue personnel: En ce qui me concerne, j’affirme que/ Amon avis/ Selon mon opinion/ Je suis tellement convaincu que/ J’ai la nette conviction que/Je crois(Je ne crois pas)/Quant à moi, je suis persuadé que/Je partage ce oint de vue/je suis d’accord avec cette opinion/ Je suis en désaccord total avec cette idée/Il me semble que …
  • Pour introduire un exemple: Par exemple/Notamment/ A titre d’exemple/ Tel est le cas, par exemple de/Ainsi que / C’est le cas de /Dans le cas de/ Comme/Prenons le cas de  …
  • Pour conclure: En conclusion/Enfin, il faut souligner que/En somme, on constate que…/Finalement, il semble que/En résumé, on peut considérer que…
  • Pour exprimer la cause: parce que/car/en effet/vu que/puisque/la cause, la raison, le motif, l’origine est…/cela provient de/ cela est dû à /cela est causé par/du fait que…
  • Pour exprimer la concession: Certes…mais/Il est vrai que…cependant/Sans doute…or/malgré/même si/bien que(+subjonctif)…
  • Pour énumérer des arguments: D ’abord, ensuite, de plus, en outre, par ailleurs, enfin,…D’une part…d’autre part/ En premier lieu, en deuxième lieu, en dernier lieu/non seulement…mais encore…
  • Pour annoncer une nouvelle étape: Pour ce qui est de…/Quant à/ Après avoir souligner l’importance de…passons à …
  • Pour s’opposer: Mais/Cependant/Or/Toutefois/Néanmoins/Tandis que/Pourtant/Alors que/En revanche/Par opposition/ A l’encontre de /Par contre…
  • Pour exprimer la conséquence : Par conséquent/D’où/Le résultat est…/Alors/En conséquence/Dés lors/ Ainsi/C’est pourquoi/Ce qui aboutit à …
  • Pour exprimer le but: Dans le but de /Afin de/pour/Dans l’intention de/La visée, le but, l’objectif est de …
  • Pour exprimer la condition: Admettons que/ Supposons que/Si /Au cas où/A condition de/En cas de/A supposer que/A condition que…
  • Pour expliquer ou reformuler: C’est-à-dire/cela veut dire /ce qui signifie /Autrement dit / D’une autre manière/ A savoir…
  • Pour insister: Il faut souligner que/D’autant plus que/Il faut insister sur le fait que/Rappelons que/Il ne faut pas oublier que/ Il importe de souligner l’importance de…
  • Pour attirer l’attention: Il faut attirer l’attention sur le fait que/Notons que/ Précisons que/Il faut mentionner que…

 Voir aussi: 👍👍👍👍👍

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...