annonce côté logo

mardi 4 janvier 2022

vocabulaire du théâtre

 

 vocabulaire du théâtre 

Complétez le pointillé avec les mots convenables.(anachronisme, tirade, protagonistes, aparté, monologue, réplique, didascalie, 

1. …La tragédie …………………… : Sous-genre littéraire qui met en scène les conflits politiques ainsi que l’affrontement de l’homme et du destin. La fin est toujours malheureuse. 

2. Les protagonistes ………………………. : Personnages principaux , exemple Créon, Antigone. ..

3. L'acte …………… : Ensemble de scènes qui forment un découpage de l’action dramatique. 

4. La scène …………….Sous-partie de l’acte , déterminée par l’entrée ou la sortie d’un  personnage. 

5. La scène …………… : plateau sur lequel se passe la scène théâtrale. 

6. La didascalie ……………………. :Indication de mise en scène, écrite en italique donnant des informations sur les personnages, sur le ton des paroles, les gestes, les mouvements. 

7. La réplique …………….. : Parole qu’un personnage dit en réponse aux paroles qui lui sont adressées. 

8. Le monologue ………………. : Discours prononcé par un personnage seul sur scène. 

9. La tirade……………… :Longue suite de phrases :récit d’un rêve ou une longue argumentation. 

10. L'aparté …………….Parole adressée par le personnage à l’intention du public. Les autres personnages sur scène ne sont pas censés l’entendre .

11. Le quiproquo ……………….. : les personnages ne parlent pas de la même chose et ils n’ont pas conscience de leur malentendu. 

12. L'anachronisme …………………. :Quelque chose ou un événement qui n’est pas remis à sa date ou dans son époque.  






Correction examen régional Fès-Boulemane 2013

 


Correction examen régional Académie de Fès-Boulemane (Session de juin 2013)



Texte : 

-ANTIGONE: Lâchez moi. Vous me faites mal au bras avec votre main.

-CRÉON, qui serre plus fort.- Non. Moi, je suis le plus fort comme cela, j’en profite aussi.

-ANTIGONE, pousse un petit cri.- Aïe!

-CRÉON, dont les yeux rient- C’est peut-être ce que je devrais faire après tout, tout simplement, te tordre le poignet, te tirer les cheveux comme on fait aux filles dans les jeux. (Il la regarde encore. Il redevient grave. Il lui dit tout près.) Je suis ton oncle, c’est entendu, mais nous ne sommes pas tendres les uns pour les autres, dans la famille. Cela ne te semble pas drôle, tout de même, ce roi bafoué qui t’écoute, ce vieil homme (…) qui est là, à se donner toute cette peine pour essayer de t’empêcher de mourir ?

-ANTIGONE, après un temps.- Vous serrez trop, maintenant. Cela ne me fait même plus mal. Je n’ai plus de bras.

-CRÉON, la regarde et la lâche avec un petit sourire. Il murmure.- Dieu sait pourtant si j’ai autre chose à faire aujourd'hui, mais je vais tout de même perdre le temps qu’il faudra et te sauver, petite peste. (Il la fait asseoir sur une chaise au milieu de la pièce. Il enlève sa veste, il s’avance vers elle, lourd, puissant, en bras de chemise.) Au lendemain d’une révolution ratée, il y a du pain sur la planche. Mais les affaires urgentes attendront. Je ne veux pas te laisser mourir dans une histoire de politique. Tu vaux mieux que cela. (…) Tu crois que cela ne me dégoûte pas autant que toi, cette viande qui pourrit au soleil ? Le soir, quand le vent vient de la mer, on la sent déjà du palais. Cela me soulève le cœur. Pourtant, je ne vais même pas fermer ma fenêtre. C’est ignoble, et je peux même le dire à toi, c’est bête, monstrueusement bête, mais il faut que tout Thèbes sente cela pendant quelque temps.- Tu penses bien que je l’aurais fait enterrer, ton frère, ne fût-ce que pour l’hygiène! Mais pour que les brutes que je gouverne comprennent, il faut que cela pue le cadavre de Polynice dans toute la ville, pendant un mois.

-ANTIGONE: Vous êtes odieux!

I. ÉTUDE DE TEXTE (10 points) :

 A-Contextualisation (2 pts):

1. Complétez le tableau suivant après l’avoir reproduit sur votre copie :  (0,25 x 4pt)

   -Titre de l'œuvre: Antigone,
   -Nom de l'auteur: Jean Anouilh
   -Genre littéraire: Une tragédie moderne
   -Siècle: XX -ème

2)   a- Quel lien de parenté unit Antigone à Créon ? (0,5)     

    -Créon est l’oncle d’Antigone ou bien Antigone est la nièce de Créon     

      b- Précisez l’acte commis par Antigone et qui a provoqué la colère de Créon. (0,5)

     -L’acte commis par Antigone et qui a provoqué la colère de Créon est l’enterrement du cadavre de son frère Polynice. 

                            B-Analyse (6 pts) :

3)  a-Pourquoi Antigone demande-t-elle à Créon de la lâcher ? (0,5)     

 -Antigone  demande à Créon de la lâcher parce qu’il lui fait mal en serrant fortement son bras.     

b-Face à cette réaction d’Antigone , Créon a-t-il éprouvé un sentiment de regret, de supériorité ou de sympathie ? (0,5)  

 - Face à cette réaction d’Antigone, Créon éprouve un sentiment de supériorité: << je suis le plus fort comme cela >>.

4) Créon veut t-il punir Antigone ou au contraire lui sauver la vie ? (0,5)

-Créon veut sauver la vie à Antigone.  

Justifiez votre réponse en relevant une expression dans sa 2ème réplique. (0,5)

-<< Ce vieil homme qui est là, à se donner toute cette peine pour essayer de t’empêcher de mourir ?>> ou <<je vais tout de même perdre le temps qu’il faudra et te sauver >>.

5. Dites si la proposition suivante est vraie ou fausse : << Créon est convaincu d’être toujours un chef d’état respecté.>> Justifiez votre réponse en relevant une expression dans sa 2ème réplique. (1)

-La proposition est fausse. 

-La justification : la 2ème réplique :<<Ce roi bafoué >> c’est-à-dire ridiculisé. 

6. << Il y a du pain sur la planche >>. Cette phrase, appartenant au niveau de langue familier, veut dire que : 

a- Créon à beaucoup de travail devant lui ; 

b- Créon à assez de pain pour son peuple ;

c- Créon prépare du pain sur une planche. (0,5)

-Cette phrase veut dire que Créon a  beaucoup de travail devant lui. 

7) a-En parlant du corps sans vie dans sa dernière tirade, Créon a-t-il employé une tonalité laudative (valorisante) ou péjorative(dévalorisante) ? (0,5)

-Il s’agit de la tonalité péjorative. 

   b- Relevez une phrase qui justifie votre réponse. (0,5)

-<<Cette viande qui pourrit au soleil >>, << tu crois que cela ne me dégoûte pas >>                       

8. Dans la liste ci-dessous, relevez deux sentiments que relève la dernière réplique d’Antigone vis-à-vis de Créon : Le mépris – la peur - la jalousie – la colère - la satisfaction- l’admiration. (0,5×2)

 – Les deux sentiments sont : le mépris et la colère. 


                               C-Réaction (2pts):                        9. Doit-on utiliser la violence pour convaincre quelqu’un ? Justifiez brièvement votre point de vue. (1) 

-Il est sûr que la violence n’est plus un moyen pour convaincre quelqu’un ou encore pour le faire changer d’avis, du fait qu’elle est un acte barbare et agressif qui ne peut engendrer que la violence et le mépris au lieu de résoudre une situation conflictuelle en recourant à la communication. 

10. Selon vous, faut il favoriser ses proches (leur accorder un avantage) lorsqu’on occupe un poste de responsabilité ?  Dites brièvement pourquoi. (0,5×2) 

Selon ma propre vision, il est illégal de favoriser ses proches lorsqu’on occupe un poste de responsabilité car c’est une injustice envers les autres personnes .


         Correction de la production écrit

 Sujet :                  La violence          


 De nos jours, la presse nous rapporte de plus en plus le cas d’enseignants maltraités ou agressés par leurs propres élèves à l’intérieur même de l’école : Insultes, menaces, attaque à l’arme blanche, blessures…

Pour la revue de votre lycée, rédigez un texte argumentatif en suivant ces indications : 

-montrez que ces comportements violents sont inacceptables (une violation de loi) ; 

-exposez les raisons pour lesquelles les élèves doivent absolument manifester (montrer) un grand respect à l’égard de leurs professeurs ;  

-donner un titre à votre texte.

       Important : La correction de votre copie tiendra compte des critères suivants :

  • Le respect de la consigne (répondez exactement à ce qui est demandé dans le sujet) (1 pt)
  • La présentation de votre copie (titre, alinéa, paragraphes, ponctuation, majuscules…) (1pt)
  • L’organisation cohérente de votre texte. (1pt)
  • L’importance des idées et la pertinence des arguments. (3 pts)
  • La correction de la langue. (4pts)

Phase 4: Rédiger le devoir 

Non à la violence !!!!

 Actuellement, on assiste à une augmentation affreuse

des scènes de violence dans les établissements

scolaires au Maroc et à travers le entier. ces scènes,

celle exercée par des élèves envers leurs propres professeurs est tellement inquiétante

qu'elle soit verbale (insultes, menaces. . .) ou encore

physique (attaque à l'arme blanche, blessure ... )

Alors , faut-il agresser un enseignant qui s'acquitte

dignement de sa mission?  Faut-il permettre sa maltraitance

aux yeux de ses propres élèves ?

Il est sûr que de tels comportements sont en

transgression flagrante de la loi qui garantit à tout

être humain sans droit à la sécurité, à la

dignité et notamment son droit de travailler dans

une ambiance convenable loin de ce qui peut altérer

sa tranquillité. Pourquoi les élèves doivent-ils absolument

respecter leurs professeurs ?

Nombreux sont les raisons pour lesquelles les élèves

doivent absolument respecter leurs professeurs:

  D'abord ,les professeurs sont  tels des parents pour
les élèves, du fait que le rôle éducatif et complémentaire
à celui de la famille de ses élèves. Ainsi, l'apprenant est
appelé à accepter leur conseil, le reproche, leur critique,
qui, sans doute vise non seulement son éducation et
sa formation mais encore son excellence et
son épanouissement. 

Ensuite; peut-on espérer un enseignement de

qualité en dehors du respect du corps enseignant

de n'importe quel établissement scolaire ?

Il est évident que le respect est la clé de la réussite

de toutes les relations sociales, dans tous les

domaines qui nécessite une communication permanente

entre les personnes. Donc; le succès d'un système

éducatif est fortement tributaire du respect

mutuel entre ses partenaires. Dès lors, toutes les

valeurs morales telle:(le respect, la tolérance et la fraternité… ) Favoris

l'apprentissage et protège les relations entre les

enseignants et les apprenants de toute dégradation . 

œuvrons, en faveur d'une école sans violence,

en faveur d'une famille en collision avec le corps

enseignant, afin de garantir une éducation efficace et un enseignement de qualité à nos apprenants. 

                    Boîte à outils

  • Pour présenter le sujet : Il faut d’abord rappeler que…/Actuellement/De nos jour, on assiste à.…/Il est tellement question de…
  • Pour dégager la problématique : Dans ce sens/A ce propos/ On peut s’interroger sur/La question qui se pose/ A ce sujet…
  • Pour introduire le point de vue personnel : En ce qui me concerne, j’affirme que/ Amon avis/ Selon mon opinion/ Je suis tellement convaincu que/ J’ai la nette conviction que/Je crois (Je ne crois pas)/Quant à moi, je suis persuadé que/Je partage ce point de vue/je suis d’accord avec cette opinion/ Je suis en désaccord total avec cette idée/Il me semble que …
  • Pour introduire un exemple : Par exemple/Notamment/ A titre d’exemple/ Tel est le cas, par exemple de/Ainsi que / C’est le cas de /Dans le cas de/ Comme/Prenons le cas de …
  • Pour conclure : En conclusion/Enfin, il faut souligner que/En somme, on constate que…/Finalement, il semble que/En résumé, on peut considérer que…
  • Pour exprimer la cause : parce que/car/en effet/vu que/puisque/la cause, la raison, le motif, l’origine est…/cela provient de/ cela est dû à /cela est causé par/du fait que…
  • Pour exprimer la concession : Certes…mais/Il est vrai que…cependant/Sans doute…or/malgré/même si/bien que(+subjonctif) …
  • Pour énumérer des arguments : D ’abord, ensuite, de plus, en outre, par ailleurs, enfin, …D’une part…d’autre part/ En premier lieu, en deuxième lieu, en dernier lieu/non seulement…mais encore…
  • Pour annoncer une nouvelle étape : Pour ce qui est de…/Quant à/ Après avoir souligner l’importance de…passons à …
  • Pour s’opposer : Mais/Cependant/Or/Toutefois/Néanmoins/Tandis que/Pourtant/Alors que/En revanche/Par opposition/ A l’encontre de /Par contre…
  • Pour exprimer la conséquence : Par conséquent/D’où/Le résultat est…/Alors/En conséquence/Dés lors/ Ainsi/C’est pourquoi/Ce qui aboutit à …
  • Pour exprimer le but : Dans le but de /Afin de/pour/Dans l’intention de/La visée, le but, l’objectif est de …
  • Pour exprimer la condition : Admettons que/ Supposons que/Si /Au cas où/A condition de/En cas de/A supposer que/A condition que…
  • Pour expliquer ou reformuler : C’est-à-dire/cela veut dire /ce qui signifie /Autrement dit / D’une autre manière/ A savoir…
  • Pour insister : Il faut souligner que/D’autant plus que/Il faut insister sur le fait que/Rappelons que/Il ne faut pas oublier que/ Il importe de souligner l’importance de…
  • Pour attirer l’attention : Il faut attirer l’attention sur le fait que/Notons que/ Précisons que/Il faut mentionner que…