annonce côté logo

jeudi 10 mars 2022

Caractéristiques siècle des Lumières Candide ou l'optimisme, Voltaire

Caractéristiques du
siècle des Lumières
Candide ou l'optimisme, Voltaire


I.  le siècle des Lumières

Connu sous le nom de" siècle des Lumières" il est délimité par deux événements historiques importants :

  • la mort du roi Louis 16 en 1715;

  • la révolution française en 1789.

 II. l'esprit philosophique au 18e siècle

 Au XVIIIème siècle l'esprit philosophique se manifeste par une tendance à tout examiner à la lumière de la raison, une tendance à s'élever contre toute forme de superstition. 

L'encyclopédie définit d'ailleurs le philosophe comme un homme qui agit en tout par la raison .

  1.  caractéristiques

 l'esprit philosophique se caractérise par :

  • La revendication d'une liberté totale;

  • Le refus de se référer à la religion;

  •  L'insistance sur tout ce qui est humain;

  •  L'intérêt accordé à divers domaines science culture économie politique et religion…

  •  Le devoir de tout philosophe et d'apporter la lumière qui était synonyme de connaissance et de progrès.

III. Les grandes idées de la philosophie des Lumières:

  1. Le rejet de l'absolutisme royal:  les philosophes rejetaient la monarchie de droit divin,  notion selon laquelle le roi est un représentant de Dieu sur terre et donc en tire ses pouvoirs.

  2. La séparation des pouvoirs:  Rousseau es un fervent adepte de la  démocratie Diderot appeler de tous ses vœux à une séparation des pouvoirs: Les pouvoirs ne doivent pas être concentré dans la main d'une seule personne (De l'esprit des lois)

  3.  le progrès scientifique:  la science est considérée comme un mode de pensée axé sur les capacités humaines avec comme seul guide la raison:  la métaphysique est détrônée, la superstition est rejetée.

  4.  L'égalité:  En se fondant sur la loi naturelle,  Rousseau dénonce l’inégalité  et invite le peuple à une remise en cause de son rapport au pouvoir.

  5.  la liberté: Elle est revendiquée dans tous les domaines et en particulier dans celui des croyances et des religions. Ce qui est dénoncé, ce n'est pas la croyance en Dieu mais les pratiques humaines qui en découlent et qui se caractérisent par la tyrannie, le fanatisme et la superstition.

  6.  la tolérance:  Toute forme de fanatisme est dénoncée au profit d'une  tolérance qui fait la force de l'esprit philosophique du XVIIIème  siècle.