annonce côté logo

lundi 3 janvier 2022

Valeurs du passé simple et de l'imparfait





Les valeurs du passé simple et de l'imparfa

 



Remarque:

Dans un récit au passé, le présent de la narration est utilisé

 avec d'autres temps du récit pour actualiser les événements

et créer l'effet du réel :

v « Tous les mardis sont pour moi couleur de cendre. »

Le présent de l'énonciation (indique le moment où l'émetteur parle)

 exprime un fait ayant lieu au moment où l'on parle ou on écrit

 (moment de l'écriture) qui permet aussi de faire des commentaires :

v « Moi je ne dors pas, je songe à ma solitude...Ma solitude

ne date pas d'hier. » (Elle est actuelle)


Application : Conjugaison : passé simple et l'imparfait.

1-   L’imparfait :     

 Règle générale : Pour conjuguer un verbe à l'imparfait de l'indicatif : on

cherche son radical. Pour cela, on prend le radical de la première personne

du pluriel (= nous) au présent de l'indicatif. On rajoute ensuite les

 terminaisons de l’imparfait ; ce sont les mêmes pour tous les verbes : –ais, 

–ais, –ait, –ions, -iez, –aient

                            Exemples :

 

Les terminaisons

1er groupe

2e groupe

3e groupe

je / j'

-ais

aimais

finissais

mettais

tu

-ais

aimais

finissais

mettais

il / elle / on

-ait

aimait

finissait

mettait

nous

-ions

aimions

finissions

mettions

vous

-iez

aimiez

finissiez

mettiez

 

ils / elles

-aient

Aimaient

finissaient

mettaient

Les auxiliaires

avoir

être

je / j'

avais

étais

tu

avais

étais

il / elle / on

avait

était

nous

avions

étions

vous

aviez

étiez

ils / elles

avaient

étaient

 

           

 












Remarque : Certains verbes peuvent s'écrire avec plusieurs

 i successifs, ou avec un y suivi d'un i !
Exemples : Nous criions, vous criiez, nous payions, vous payiez.

 

         2-le passé simple 

         a. Verbes du 1er groupe

Ils se conjuguent avec la voyelle -a (sauf à la 3e personne du pluriel).
Exemple :
J’aimai, tu aimas, il aima, nous aimâmes, vous aimâtes, ils aimèrent. 
Attention !

Le verbe « aller », bien que n’appartenant pas à ce groupe, se conjugue

sur le même modèle :
J’allai, tu allas, il alla, nous allâmes, vous allâtes, ils allèrent.

b. Verbes du 2e groupe

Ils se conjuguent avec la voyelle -i.
Exemple :
Je finis, tu finis, il finit, nous finîmes, vous finîtes, ils finirent.

c. Verbes du 3e groupe

Ils peuvent se conjuguer avec trois lettres différentes :
 
*i (comme au 2e groupe) : descendre, peindre, battre, mettre,

    couvrir, cueillir, dire, etc. + voir. 
Exemple : Je mis, tu mis, il mit, nous mîmes, vous mîtes, ils mirent.
  *u : savoir, pouvoir, vouloir, plaire, connaître, croire, boire, vivre,

lire…
Exemple : Je sus, tu sus, il sut, nous sûmes, vous sûtes, ils surent.
 
*in : tenir, venir et leurs composés. 
Exemple : Je tins, tu tins, il tint, nous tînmes, vous tîntes, ils tinrent.

d. Les auxiliaires

Les auxiliaires « être » et « avoir » se conjuguent avec la voyelle -u :
• être : je fus, tu fus, il fut, nous fûmes, vous fûtes, ils furent
• avoir : j’eus, tu eus, il eut, nous eûmes, vous eûtes, ils eurent.