annonce côté logo

dimanche 13 mars 2022

Texte descriptif Caractéristiques

Texte descriptif:Caractéristiques

Dans cet article:

  • Exemples
  • Définition
  • Critères de reconnaissance

Le texte:

Moi j'aimais mon père. Je le trouvais très beau. La peau blanche légèrement dorée, la barbe noire, les lèvres rouge corail, les yeux profonds et sereins, tout en lui me plaisait. Mon père, il est vrai, parlait peu et priait beaucoup, mais ma mère parlait trop et ne priait pas assez. Elle était certes plus amusante, plus gaie. Ses yeux mobiles reflétaient une âme d'enfant. Malgré son teint d'ivoire, sa bouche généreuse, son nez court et bien fait, elle ne se piquait d'aucune coquetterie . Elle s'ingéniait à paraître plus vieille que son âge. A vingt-deux ans, elle se comportait comme une matrone mûrie par l'expérience.

La Boîte à Merveilles, Ahmed Sefrioui

Texte2:

En haut de Zalagh,j’aperçois la capitale spirituelle du Maroc. C’est La ville de FèsÀ gauche, je vois la médina avec ses ruelles et ses maisons les unes à côté des autres. à droite, j'observe La ville nouvelle avec ses boulevards et ces immeubles un peu plus loin, de petites villas s’alignent et  juste à côté se trouvent des bidonvilles qui donnent une mauvaise impression  au touriste.  

I. Définition:

Décrire, c'est donner à voir, nommer et caractériser  une personne, un objet ou un lieu. 

Une description est le plus souvent en arrêt dans le récit . Elle sert  à faire percevoir au lecteur le cadre dans lequel se déroule une action . 


II. Les Critères de reconnaissance:  


L'objet décrit: 

un lieu (texte2),  un animal, l'objet ou une personne (le portrait):  texte 1

les temps verbaux

l'imparfait (texte 1) ou le présent de vérité générale (texte2) .

l’ordre de la description

  • Du général  au détail ou le contraire (texte 1) . 

  • De l'extérieur vers l'intérieur ou l'inverse.

  • Du haut vers le bas ou l'inverse (texte de).

le point de vue

  • Objectif: l'observateur n'exprime pas ses sentiments (neutre):  texte2. 

  • Subjectif: l'observateur exprime son point de vue et ses sentiments: texte 1. 

vocabulaire de la description

  • les localisateurs ( en haut, loin, à droite. . .) 

  • Les noms (, barbe, la peau, les lèvres…) 

  • Les adjectifs (blanche, dorée, noir, rouge, corail, vieille, court,  amusant…) 

  • Les verbes de perception (apercevoir, voir, observer… ) 

  •  les verbes d'état (être, paraître…) 

  • Les adverbes: (légèrement, beaucoup, peu…) 

  • La comparaison: (elle se comportait comme une matrone mûrie par l'expérience .) 

  • Les subordonnées relatives: ( …à côté se trouvent des bidonvilles qui donnent une mauvaise impression aux touristes.)

fonction de la description

  • Donner une image précise sur:

  •  Les lieux (la ville de Fès: texte 2) 

  • Les objets ou les personnes décrits:  Le père (la peau blanche légèrement dorée, la barbe noir, les lèvres rouge corail: texte 1) pour permettre aux lecteurs de mieux comprendre le déroulement de l'action: 

  • Créer un sentiment , une impression, suggérer un caractère ou une situation: (moi j'aimais mon père .Je le trouvais très beau.) 

  • Défendre une thèse: dans ce cas  la description est au service de l'argumentation. 




Le texte narratif: caractéristiques du texte narratif

 

    I. Le texte narratif: 

       caractéristiques du texte narratif 

Dans cet article:
  • Définition du texte narratif
  • Comment identifier un texte narratif ?
  • La structure d’un récit 
  • Le point de vue dans un récit
  • L'ordre de la narration
  • Le rythme du récit

1. Définition
On reconnaît un texte narratif au fait qu’il rapporte, par la voix d’un narrateur à la première ou à la troisième personne, une histoire réelle ou fictive inscrite dans un contexte spatio-temporel comportant un état initial et un état final. Il se déroule dans l’ordre de la narration. Il peut s’agir d’un récit d’aventure, d’un récit historique, d’un récit merveilleux, et.
Il est surtout caractéristique de trois genres : le roman, le conte et la nouvelle.
        Exemple : L’Enfant et la rivière, Henri Bosco

2. Comment identifier un texte narratif ?
Un texte narratif décrit un ensemble de faits qui s’enchaînent .
Il est caractérisé par :
  • Des verbes d’action et de mouvement qui indiquent la progression de l’histoire qu’il raconte. La narration se déroule en un temps donné et en un lieu précis.
  • Les compléments circonstanciels de lieu et de temps sont donc souvent employés pour définir le cadre de l’histoire spatio-temporel de l’action .Le temps des verbes suffit parfois à suggérer la durée.
  • Les temps du récit (le passé simple, l’imparfait et le présent de la narration qui permet d’actualiser des faits passés ).
Remarque : Lorsque les verbes d’un texte narratif sont conjugués au passé simple, il s’agit d’un récit ; mais tout récit n’est pas obligatoirement narré au passé simple.
3. La structure d’un récit :
Un récit fait appel à une situation qui évolue. Cette transformation peut être plus ou moins codifié sous la forme d’un découpage traditionnel, appelé schéma narratif.
On distingue :
  •  Une situation initiale qui informe sur le temps, le lieu, les circonstances de l’action et présente les personnages ; 
  • Un élément perturbateur (ou déclencheur) qui vient troubler cette situation initiale;
  • Les périphrases(ou actions) qui sont une série de réactions à cette perturbation.
  • L'élément de résolution: une force équilibrante vient stabiliser la transformation.
  • La situation finale (ou dénouement) qui clôt momentanément ou définitivement, le récit.
4. Le point de vue dans un récit :
  Pour rapporter une histoire, le narrateur peut se placer  à l'extérieur de la Scène, être interne ou omniscient (tu connais sens ). 
  • La focalisation externe: (Le narrateur est inférieur au personnage):  Le narrateur est témoin externe de l'histoire comme une caméra qui nous enregistre que ce qui est visible et extérieur: La narration est neutre et objective. 
  • La focalisation interne: (le narrateur= le personnage): Si le narrateur rapporte la scène à travers les yeux d'un personnage ( ou de lui-même s'il est impliqué dans l'histoire): la narration est subjective. 
  • La focalisation zéro: (le narrateur est supérieur au  personnage): C'est le point de vue d'un narrateur qui sait tout sur les personnages:  leur passé, leur présent et même leur avenir; Son point de vue est omniscient. La narration est alors riche en explications psychologiques et en détails sur les événements. 
  • Remarque: un texte peut  combiner différents points de vue.
5.L'ordre de la narration: 
Le narrateur peut suivre l'ordre chronologique de l'histoire, qui est l'ordre dans lequel les événements se suivent dans la réalité. il peut aussi les bouleverser en employant deux procédés: 
  • Le retour en arrière: il s'agit de rapporter les événements qui se sont passés avant ce qu'on raconte . 
  • L'anticipation :  Annoncer des événements qui auront lieu plus tard .
6. Le rythme du récit:
 Le narrateur ne raconte jamais toute l'histoire: il peut résumer les événements peu importants (le résumé) , comme il peut les passer sous silence pour aller à l'essentiel (l'ellipse) ou encore il peut interrompre le récit pour décrire, expliquer ou commenter (la pause) photos.


Biographie de Voltaire Candide ou l'Optimisme

  


Biographie de Voltaire Candide ou  l'Optimisme

La biographie de Voltaire (1694-  1778) 

François Marie Arouet  est né en 1694 à Paris, issu d'une famille bourgeoise, il fréquenta le collège Clermont pour des études de droit qu'il délaissa au profit de sa vocation  poétique. Cependant il a été exilé à cause d'un poème jugé insolent pour le régent. 

Sa  tragédie  Œdipe lui voudra un grand succès mais Voltaire est de nouveau bastillé et après sa libération s’exila en Angleterre, pays de liberté selon le grand philosophe. 


 Très influencé par la monarchie britannique, il décida alors de retourner en France et de réformer la société française.

 Plusieurs  œuvres  de Voltaire qui dénonçaient la monarchie française et faisaient l’éloge des mœurs politiques anglaises furent condamnées  et censurées . 

Voltaire, l'écrivain, le philosophe, le symbole des lumières mourut le 30 mai 1778 à Paris laissant derrière lui de nombreuses   œuvres: 

  • Œdipe (1718) 

  • Zaïre (1732) 

  • Les Lettres philosophiques (1734) 

  • Zadig (1747) 


Voir aussi: