google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles,: Le texte narratif: caractéristiques du texte narratif google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

dimanche 13 mars 2022

Le texte narratif: caractéristiques du texte narratif

 

    I. Le texte narratif: 

       caractéristiques du texte narratif 

Dans cet article:
  • Définition du texte narratif
  • Comment identifier un texte narratif ?
  • La structure d’un récit 
  • Le point de vue dans un récit
  • L'ordre de la narration
  • Le rythme du récit

1. Définition
On reconnaît un texte narratif au fait qu’il rapporte, par la voix d’un narrateur à la première ou à la troisième personne, une histoire réelle ou fictive inscrite dans un contexte spatio-temporel comportant un état initial et un état final. Il se déroule dans l’ordre de la narration. Il peut s’agir d’un récit d’aventure, d’un récit historique, d’un récit merveilleux, et.
Il est surtout caractéristique de trois genres : le roman, le conte et la nouvelle.
        Exemple : L’Enfant et la rivière, Henri Bosco

2. Comment identifier un texte narratif ?
Un texte narratif décrit un ensemble de faits qui s’enchaînent .
Il est caractérisé par :
  • Des verbes d’action et de mouvement qui indiquent la progression de l’histoire qu’il raconte. La narration se déroule en un temps donné et en un lieu précis.
  • Les compléments circonstanciels de lieu et de temps sont donc souvent employés pour définir le cadre de l’histoire spatio-temporel de l’action .Le temps des verbes suffit parfois à suggérer la durée.
  • Les temps du récit (le passé simple, l’imparfait et le présent de la narration qui permet d’actualiser des faits passés ).
Remarque : Lorsque les verbes d’un texte narratif sont conjugués au passé simple, il s’agit d’un récit ; mais tout récit n’est pas obligatoirement narré au passé simple.
3. La structure d’un récit :
Un récit fait appel à une situation qui évolue. Cette transformation peut être plus ou moins codifié sous la forme d’un découpage traditionnel, appelé schéma narratif.
On distingue :
  •  Une situation initiale qui informe sur le temps, le lieu, les circonstances de l’action et présente les personnages ; 
  • Un élément perturbateur (ou déclencheur) qui vient troubler cette situation initiale;
  • Les périphrases(ou actions) qui sont une série de réactions à cette perturbation.
  • L'élément de résolution: une force équilibrante vient stabiliser la transformation.
  • La situation finale (ou dénouement) qui clôt momentanément ou définitivement, le récit.
4. Le point de vue dans un récit :
  Pour rapporter une histoire, le narrateur peut se placer  à l'extérieur de la Scène, être interne ou omniscient (tu connais sens ). 
  • La focalisation externe: (Le narrateur est inférieur au personnage):  Le narrateur est témoin externe de l'histoire comme une caméra qui nous enregistre que ce qui est visible et extérieur: La narration est neutre et objective. 
  • La focalisation interne: (le narrateur= le personnage): Si le narrateur rapporte la scène à travers les yeux d'un personnage ( ou de lui-même s'il est impliqué dans l'histoire): la narration est subjective. 
  • La focalisation zéro: (le narrateur est supérieur au  personnage): C'est le point de vue d'un narrateur qui sait tout sur les personnages:  leur passé, leur présent et même leur avenir; Son point de vue est omniscient. La narration est alors riche en explications psychologiques et en détails sur les événements. 
  • Remarque: un texte peut  combiner différents points de vue.
5.L'ordre de la narration: 
Le narrateur peut suivre l'ordre chronologique de l'histoire, qui est l'ordre dans lequel les événements se suivent dans la réalité. il peut aussi les bouleverser en employant deux procédés: 
  • Le retour en arrière: il s'agit de rapporter les événements qui se sont passés avant ce qu'on raconte . 
  • L'anticipation :  Annoncer des événements qui auront lieu plus tard .
6. Le rythme du récit:
 Le narrateur ne raconte jamais toute l'histoire: il peut résumer les événements peu importants (le résumé) , comme il peut les passer sous silence pour aller à l'essentiel (l'ellipse) ou encore il peut interrompre le récit pour décrire, expliquer ou commenter (la pause) photos.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...