annonce côté logo

vendredi 13 mai 2022

Production écrite Le plaidoyer/le réquisitoire

  Production écrite: Le plaidoyer/le réquisitoire



 Sujet:  À partir de l'histoire du friauche racontée par le narrateur condamné dans le chapitre XXIII du Dernier Jour d'un condamné, rédiger un plaidoyer pour le défendre soit un réquisitoire pour le culpabiliser. 


Éléments de l'histoire du friauche

  • Le friauche est le fils d'un condamné à mort pour vol. 

  • Il est orphelin à l'âge de six ans .

  • Son enfance était  difficile : Il mendie, vole à l'âge de neuf ans.

  • Arrêté à l'âge de dix sept ans, condamné à quinze ans de bagne où il connaît les pires conditions de vie. 

  • Après sa libération, malgré sa volonté de travailler, tout le monde l'avait rejeté à cause de son passé souillé.

  • Poussé par la faim , Il vole cela suffit pour qu'il soit condamné  au bagne à perpétuité.

  • Il s'évade, devient bandit du grand chemin et commet plusieurs assassinats.

  • Arrêté encore une fois, il est condamné à mort. Il attend son exécution.


Les arguments:

  1. Il faut exécuter ce forçat:

  • Il s'est mis à volé à l'âge de neuf ans

  • Après sa libération du bagne, il n'a pas regretté et persiste à voler.

  • Il s'est sauvé du bagne.

  • Aucun signe de repentir ni désir d'oublier ses vols, ses crimes, pire, il devient  bandit des grands chemins,  pour qui (voler un mouchoir ou tuer un homme était la même chose pour lui) .

  2.Il ne faut pas exécuter ce forçat:

  • C'est un orphelin à l'âge de six ans. 

  • Son père est condamné à mort. 

  • Ni famille, ni société pour assumer son rôle envers cet orphelin. 

  • Voulant prouver ses bonnes intentions et quitter le vol, la société le juge à cause de son passé souillé.

  •  Il a subi le sort de son père.


Le plaidoyer

 Monsieur le juge, est-il juste de juger une personne sans comprendre les raisons de ses actes, pourquoi s'est-il plongé dans le crime et le sang ? A-t-il choisi de le faire, A-t-il préféré de tuer en refusant de travailler ? Non, certainement, cet accusé était malheureusement orphelin à l'âge de six ans sans mère, ni père, ni famille, ni aucune prise en charge. Mendiant, vagabond, voleur dans les rues, c'est l'éducation qu'il a reçue , celle des enfants de la rue parmi les voleurs, les délinquants, les bandits, quelle éducation et quel apprentissage ? Et bien ! Que voulez-vous qu'il soit le fils d'un bandit ? Un médecin, un avocat ,malheureusement non, il n'a subi que le sort de son père.

Et puis encore, qu’en est-il de la société qui a refusé ses bonnes intentions, celle qui a écrasé sa volonté de travailler, de recommencer une nouvelle vie sans crime, celle qui l'a jugé pour la deuxième fois en lui tournant le dos, en lui fermant  toutes les portes à cause de son passé souillé… Aucune chance, aucune occasion devant un passeport jaune et un passé obscure. Monsieur le juge, vous voyez que le crime est commun, alors, il est injuste de juger une seule personne.

   Boîte à outils

  • Pour présenter le sujet: Il faut d’abord rappeler que…/Actuellement/De nos jour, on assiste à.../Il est tellement question de…
  • Pour dégager la problématique: Dans ce sens/A ce propos/ On peut s’interroger sur/La question qui se pose/ A ce sujet…
  • Pour introduire le point de vue personnel: En ce qui me concerne, j’affirme que/ Amon avis/ Selon mon opinion/ Je suis tellement convaincu que/ J’ai la nette conviction que/Je crois(Je ne crois pas)/Quant à moi, je suis persuader que/Je partage ce oint de vue/je suis d’accord avec cette opinion/ Je suis en désaccord total avec cette idée/Il me semble que …
  • Pour introduire un exemple: Par exemple/Notamment/ A titre d’exemple/ Tel est le cas, par exemple de/Ainsi que / C’est le cas de /Dans le cas de/ Comme/Prenons le cas de  …
  • Pour conclure: En conclusion/Enfin, il faut souligner que/En somme, on constate que…/Finalement, il semble que/En résumé, on peut considérer que…
  • Pour exprimer la cause: parce que/car/en effet/vu que/puisque/la cause, la raison, le motif, l’origine est…/cela provient de/ cela est dû à /cela est causé par/du fait que…
  • Pour exprimer la concession: Certes…mais/Il est vrai que…cependant/Sans doute…or/malgré/même si/bien que(+subjonctif)…
  • Pour énumérer des arguments: D ’abord, ensuite, de plus, en outre, par ailleurs, enfin,…D’une part…d’autre part/ En premier lieu, en deuxième lieu, en dernier lieu/non seulement…mais encore…
  • Pour annoncer une nouvelle étape: Pour ce qui est de…/Quant à/ Après avoir souligner l’importance de…passons à …
  • Pour s’opposer: Mais/Cependant/Or/Toutefois/Néanmoins/Tandis que/Pourtant/Alors que/En revanche/Par opposition/ A l’encontre de /Par contre…
  • Pour exprimer la conséquence : Par conséquent/D’où/Le résultat est…/Alors/En conséquence/Dés lors/ Ainsi/C’est pourquoi/Ce qui aboutit à …
  • Pour exprimer le but: Dans le but de /Afin de/pour/Dans l’intention de/La visée, le but, l’objectif est de …
  • Pour exprimer la condition: Admettons que/ Supposons que/Si /Au cas où/A condition de/En cas de/A supposer que/A condition que…
  • Pour expliquer ou reformuler: C’est-à-dire/cela veut dire /ce qui signifie /Autrement dit / D’une autre manière/ A savoir…
  • Pour insister: Il faut souligner que/D’autant plus que/Il faut insister sur le fait que/Rappelons que/Il ne faut pas oublier que/ Il importe de souligner l’importance de…
  • Pour attirer l’attention: Il faut attirer l’attention sur le fait que/Notons que/ Précisons que/Il faut mentionner que…