google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles,: Test de diagnostique françaisTous les niveaux google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

vendredi 11 février 2022

Test de diagnostique françaisTous les niveaux

https://youtu.be/wjASuCcMLjs

Test de diagnostique: Tous les niveaux

1.Niveau: Tronc commun

Texte:

— Voici. Je m'appelle Jean Valjean. Je suis un galérien¹. J'ai passé dix-neuf ans au bagne². Je suis libéré depuis quatre jours et en route pour Pontarlier qui est ma destination. Quatre jours que je marche depuis Toulon. Aujourd'hui, j'ai fait douze lieues à pied. Ce soir, en arrivant dans ce pays, j'ai été dans une auberge, on m'a renvoyé à cause de mon passeport jaune³ que j'avais montré à la mairie. Il avait fallu. J'ai été à une auberge. On m'a dit : Va-t'en ! Chez l'un, chez l'autre. Personne n'a voulu de moi. J'ai été à la prison, le guichetier ne m'a pas ouvert. J'ai été dans la niche d'un chien. Ce chien m'a mordu et m'a chassé, comme s'il avait été un homme. On aurait dit qu'il savait qui j'étais. Je m'en suis allé dans les champs pour coucher à la belle étoile. Il n'y avait pas d'étoile. J'ai pensé qu'il pleuvrait, et qu'il n'y avait pas de bon Dieu pour empêcher de pleuvoir, et je suis rentré dans la ville pour y trouver le renfoncement d'une porte. Là, dans la place, j'allais me coucher sur une pierre, une bonne femme m'a montré votre maison et m'a dit : Frappe là. J'ai frappé. Qu'est-ce que c'est ici ? êtes-vous une auberge ? J'ai de l'argent. Ma masse(102). Cent neuf francs quinze sous que j'ai gagnés au bagne par mon travail en dix-neuf ans. Je payerai. Qu'est-ce que cela me fait ? j'ai de l'argent. Je suis très fatigué, douze lieues à pied, j'ai bien faim. Voulez-vous que je reste ? — Mme Magloire, dit l'évêque4, vous mettrez un couvert de plus.                       

  Victor HUGO, Les Misérables, 1862 

1-un forçat: un condamné aux travaux forcés.
             2-lieu de travaux forcés. 
    3-Passeport des anciens forçats libérés.  
    4-chef d’une église chrétienne.

 I-Compréhension et langue:

1-Proposez un titre au texte.

2-Ce texte est tiré :

➢d’une pièce de théâtre,

➢d’un roman,

➢d’un poème.

3- Quel est le personnage principal du texte?

4- Choisissez la bonne réponse:

a) Jean Valjean est renvoyé d’une auberge à cause de sa pauvreté,

b) Jean Valjean est bien traité par tout le monde,

c) Jean Valjean est accepté par l’évêque.

5- Mettez la phrase suivante à la voix passive:

Jean Valjean a gagné au bagne cent neuf francs quinze sous.

6- Relevez du texte :

➢Un adjectif qualificatif épithète,

➢Un adjectif attribut,

➢Une subordonnée relative,

➢Une phrase exprimant la cause,

7-A quels temps sont conjugués les verbes soulignés?

8-Rapportez la phrase suivante au discours indirect:

Jean Valjean ajouta: « je suis libéré depuis quatre jours. »

9- Citez les différents genres littéraires que vous connaissez?

10- Quels sont les différents types de textes?

 II-Production écrite:


Sujet:
Selon vous, doit-on se comporter comme l’évêque en offrant l’hospitalité à l’ancien forçat Jean Valjean ?

2. Niveau: Première année bac

Texte:

Maître Hauchecorne, de Bréauté, venait d’arriver à Goderville, et il se dirigeait vers la place, quand il aperçut par terre un petit bout de fi celle. Maître Hauchecorne, économe en vrai Normand, pensa que tout était bon à ramasser qui peut servir; et il se baissa péniblement, car il souffrait de rhumatismes. Il prit, par terre, le morceau de corde mince, et il se disposait à le rouler avec soin, quand il remarqua sur le seuil de sa porte, maître Malandain, le bourrelier, qui le regardait. Ils avaient eu des affaires ensemble au sujet d’un licol, autrefois, et ils étaient restés fâchés, étant rancuniers tous deux. Maître Hauchecorne fut pris d’une sorte de honte d’être vu ainsi, par son ennemi, cherchant dans la crotte un bout de ficelle. Il cacha brusquement sa trouvaille sous sa blouse, puis dans la poche de sa culotte; puis il fit semblant de chercher encore par terre quelque chose qu’il ne trouvait point, et il s’en alla vers le marché, la tête en avant, courbé en deux par ses douleurs.

                                      La ficelle, Guy de Maupassant, 1883.

 I-Compréhension et langue:

1- Précisez le type de cet extrait.

2- Quel est le personnage principal de cet extrait? Où se trouve t-il ?

3- Quel est la relation entre Maître Hauchecorne et maître Malandain ?

4- Une nouvelle est un:

❖ Récit qui rapproche le lecteur du vécu,

❖ Récit qui introduit l'étrange dans le réel,

❖ Récit concentré sur une action principale, peu de personnages.

5- Citez les cinq étapes du schéma narratif.

6- Choisissez la bonne réponse:

❖ Maître Hauchecorne a trouvé un portefeuille par terre.

❖Maitre Malandain est l’ami de Maître Hauchecorne .

❖Maître Hauchecorne cacha la ficelle sous sa blouse.

7-A quels temps sont conjugués les verbes soulignés?

8- Relevez du texte :

▪une préposition,

▪un adjectif,

▪un adverbe,

▪un pronom.

9-Rapportez la phrase suivante au discours indirect:

Maître Hauchecorne ajouta: « je ne suis pas un voleur. »

10-Selon votre lecture de la nouvelle, Maître Hauchecorne est-il un voleur?

 II-Production écrite:

Sujet:

Un jour, vous étiez proie à une grande peur. Racontez en quelques lignes.

3. Niveau: Deuxième année bac

Texte:

La nuit, la maison retomba dans le silence. Je me sentis triste. Je sortais ma boîte, je la vidais sur un coin de matelas, regardais un à un mes objets. Ce soir, ils ne me parlaient pas. Ils gisaient inertes, maussades, un peu hostiles. Ils avaient perdu leur pouvoir magique et devenaient méfiants, secrets. Je les remis dans leur boîte. Une fois le couvercle rebattu, ils se réveillèrent dans le noir pour se ivrer à mon insu à des jeux fastueux et délicats.    Ils ne savaient pas dans leur ignorance que les parois de ma Boîte à merveille ne pouvait résister à ma contemplation. Mon innocent cabochon de verre grandit, se dilata, atteignit les proportions d'un palais de rêve, s'orna de lumière et d'étoffes précieuses. Les clous, les boutons de porcelaine, les épingles et les perles changés en princesses, en esclaves, en jouvenceaux, pénétrèrent dans ce palais, jouèrent de douces mélodies, se nourrirent de mets raffinés, organisèrent des séances d'escarpolette, volèrent dans les arbres pour en croquer les fruits, disparurent dans le ciel sur l'aile du vent en quête d'aventure.

                            La Boîte à Merveilles, Ahmed Sefrioui, 1954

 I-Compréhension et langue:

1-Précisez le type de texte.

2-A quel personnage renvoie le « je » dans cet extrait ?

3- Quelle est le genre littéraire de cet extrait? Justifiez votre réponse.

4- Relevez du texte quatre mots appartenant au champs lexical du merveilleux?

5- Quel est le rôle de la boite à merveilles pour le « je »?

6-Quel type de focalisation de cet extrait ? Justifiez.

7-A quels temps sont conjugués les verbes soulignés?

8-Relevez du texte deux figures de style .

9-Rapportez la phrase suivante au discours indirect:

l’enfant avoua: « je me sens triste et seul. »

10- D’après votre lecture de l’œuvre, quel évènement va-t-il perturber la vie du « je » ? 

 II-Production écrite:

Sujet:

 Que pensez vous de la peine de mort? Faut-il continuer à l’appliquer ou non? Justifiez votre opinion dans un écrit bien argumenté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...