annonce côté logo

vendredi 11 février 2022

Analyse chapitre XXII Dernier jour d'un condamné, Victor Hugo


Analyse chapitre XXII

 Dernier jour d'un condamné, Victor Hugo

I. L’événement principal:

L’arrivée du condamné à la Conciergerie annonce déjà

 l’approche son exécution.

II. Le contexte spatio-temporel: 

 La Conciergerie : deux heures et demi.    

III. Les champs Lexicaux: 

  • Le voyage : la rue, chemin, cariole, roulement, Conciergerie. 
  • La terreur : noir, sinistre glacé, cœur allait s’arrêter.
  • La condamnation : soldat, cachot, Conciergerie. 

IV. Les sentiments du condamné :

 La peur/ la terreur

V. Les figures de style:

  • Comparaison+hyperbole : Ces rues qui serpentent et s’entrecoupent comme les milles chemins d’une fourmilière.
  • Hyperbole : J’ai cru que les battements de mon cœur allaient s’arrêter aussi.
  • Périphrase : j’ai sauté à bas du cachot roulant. (La cariole)  
  • Hyperbole :la porte s’est ouverte avec la rapidité de l’éclair.

VI. La visée de l’auteur:

Dénoncer la peine de mort en révélant la torture morale du condamné. 

VII. Le registre littéraire ou la tonalité:

  • Pathétique,
  • tragique,


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire