google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles,: La nouvelle réaliste Aux Champs Guy de Maupassant google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

dimanche 16 janvier 2022

La nouvelle réaliste Aux Champs Guy de Maupassant









La nouvelle réaliste Aux Champs Guy de Maupassant 

 Définition 

la nouvelle: C’est un genre narratif emprunté au mot italien  « Novella »,apparu en France en 1414.

Les caractéristiques de la nouvelle:

  • Un récit court concentré sur une action unique.
  • Un nombre limité de personnages.
  • Un rythme accéléré.
  • Lieux et objets décrits sommairement ( sans détails).
  • Le dénouement de l’histoire est inattendu: la chute.
  • la nouvelle réaliste: C’est une nouvelle qui, comme son nom  l'indique, se fonde sur la réalité.

Caractéristiques de la nouvelle réaliste:

  • Elle est inspirée de faits réels. 
  • Elle évoque des lieux réels (ville, pays, rues, etc.)
  •  Elle met en scène peu des personnages, mais fortement caractérisés, dans un cadre spatio-temporel délimité.
  • Elle est centrée sur un fragment de vie ou une anecdote. 
  • Elle cherche à raconter une histoire ou un fait dans toute sa vérité.

 Titre de l’œuvre :   ’’ Aux champs’’, écrite en 1882.
Auteur et siècle: Guy de Maupassant, écrivain français, auteur de romans, de nouvelles et de contes,  ( né le 5 aoûte 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arque en Seine-inférieur  (aujourd'hui Seine-Maritime)  et décédé le 6 juillet  1893 à Paris, parmi ses œuvres: 
  • ‘’la ficelle ’’, 
  • ’’ Bel-Ami ’’, 
  • ‘’Conte du jour et de la nuit’’, ‘’Boule de Suif’’ , le 19ème siècle. 
Cadre spatio-temporel: la campagne normande à la fin du 19ème siècle.
Genre littéraire: une nouvelle réaliste.
Structure de l’œuvre: la nouvelle a une structure narrative constituée généralement d’une situation initiale, un événement perturbateur, les résultats de la perturbation ( péripéties) et un dénouement inattendu  souvent (la chute).
Thèmes essentiels:  la pauvreté, l’argent, l’adoption, la cupidité, la vie campagnarde, la jalousie, ...
 Type de texte dominant:  narratif-descriptif.
Type de phrase: déclaratif, exclamatif, interrogatif.
  Registre de langue(niveau):  courant et familier. 
  Les champs lexicaux dominants:
  • La campagne : paysan, bêtes, terre , campagnards, la paysanne, le champ, ruraux, … 

  • La pauvreté: chaumières, masure, péniblement, terre inféconde, besognaient dur …
  • L’adoption: adopter, héritier, notaire, le maire, témoins, écrit…
  • La jalousie: reprocher, malheur, manants, tapa du pieds, dur… 
  • Les sentiments: stupéfaits, exaspérée, regrettant, coléreux, atterré, surpris…

Les personnage principaux

  • La famille Tuvache:  famille paysanne composée de trois filles et un garçon.
  • La famille Vallin:  famille voisine des Tuvache, composée de trois garçons et une fille.
  • Henri d’Hubières et sa femme: un couple riche, privé d’enfants, ils cherchent à en avoir un via l’adoption chez l’une des deux familles de paysans. 
  • Charlot : fils unique des Tuvache. Il a été refusé en adoption pour la famille d’Hubières 
  • Jean Vallin: c’est le cadet des Vallin qui ont accepter de le donner en adoption pour la famille riche des d’Hubières contre une pension mensuelle.

Résumé

             Deux familles paysannes pauvres et nombreuses, les Tuvache et les Vallin, mènent une vie misérable mais stable dans deux pauvres chaumières voisines au milieu des champs, jusqu’à l’arrivée du couple riche des D’Hubières qui veut adopter le petit Charlot des Tuvache en contrepartie d’une pension mensuelle.
             La mère Tuvache rejette violemment cette proposition en refusant de vendre son enfant. Le couple propose alors le même contrat aux Vallin qui, après avoir marchandé, acceptent la rente et signent chez le notaire, d’où leur aisance par rapport à leur voisin.
             À partir de ce jour, un conflit a eu lieu entre les deux familles  à cause de la violente réaction de la mère Tuvache qui accuse ses voisins d’avoir vendu leur fils Jean . 
             Vingt ans plus tard, Jean, le fils des Vallin, rend visite à ses parents qui ont été fiers de lui, vu sa situation aisée et son aspect d’homme riche .
            Toutefois, Charlot, en proie à la jalousie et au sentiment d’injustice, reproche à ses parents de lui avoir fait rater l’occasion d’être à la place de Jean. Il quitte alors la demeure de ses parents. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...