google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0 français au lycée: tronc commun, 1ère/2ème A. bac, boîte à merveilles,: Groupement de textes Dernier jour d'un condamné google.com, pub-3973127691303297, DIRECT, f08c47fec0942fa0

annonce côté logo

samedi 29 janvier 2022

Groupement de textes Dernier jour d'un condamné

Axes /Extrait

 

Extrait n °1, chp XV

Extrait n °2, chp XXII

Extrait n °3, chp XXXIV

Extrait n °4, chp XLIII

 

L’événement

Principal

Le condamné a quitté l’infirmerie, il est dans son cachot où il pense à l’évasion, à la grâce.

L’arrivée du condamné à la Conciergerie annonce déjà l’approche son exécution

Les méditations du condamné sur son crime et son désir de se repentir

La visite de Marie, la fille du condamné.

Le contexte spatio

-temporel

Bicêtre : deux jours avant l’exécution.

La Conciergerie : deux heures et demi.

La Conciergerie : une heure (treize heures ).

Quatorze heures.

 

 

  

Les champs

Lexicaux

-La vie : jeune, sain, fort, robuste.

-L’évasion : m’évader, porte ouverte, laisser.

-La mort : guillotine, corde, couteau, mourir.

-Le désespoir : Plus de chance, plus d’espérance, abîme.

 

-Le voyage : la rue, chemin, cariole, roulement, Conciergerie

-La terreur : noir, sinistre glacé, cœur allait s’arrêter.

-La condamnation : soldat, cachot, Conciergerie.

-Le remord : me repentir (2 fois), remords.

-La liberté(passé) : libre, pur, innocent promenade, errais, bonheur, marchais

-La condamnation :

Crime, supplice, dernière, dépareillée, sang, mourir.

exécrable, terminer, frissonne,

- L’amour :

Aimer, amour, baisers, doux.

-La déception et le désespoir : cri, mal, sanglot, oublié, effacé, désespère, pleurait.

-La condamnation à mort :  arrêt, mort, sentence, brisée.

Les sentiments du condamné

L’espoir / le désespoir

La peur/ la terreur

Le remord/la colère

L’amour / la déception

Le désespoir.

 

 

 

 

  Les figures

 De style

Métaphore : le pourvoi est une corde qui vous tient suspendu au-dessus de l’abîme.

Hyperbole : Il m’est venue une idée à me rendre fou.

Antiphrase : Mon pourvoi sera rejeté parce-que tout est en règle.

Euphémisme : Je suis robuste […] Cependant, j’ai maladie, une maladie mortelle, une maladie faite de la main des hommes. (La condamnation à mort)

Comparaison+hyperbole : Ces rues qui serpentent et s’entrecoupent comme les milles chemins d’une fourmilière.

Hyperbole : J’ai cru que les battements de mon cœur allaient s’arrêter aussi.

Périphrase : j’ai sauté à bas du cachot roulant. (La cariole) 

Hyperbole :la porte s’est ouverte avec la rapidité de l’éclair.

Comparaison : je frissonne comme d’une chose nouvelle.

Métaphore : Ma belle enfance ! Ma belle jeunesse ! Étoffe dorée.

Hyperbole : Il y a une rivière de sang.

Antithèse : Cette année exécrable qui s’ouvre par un crime et se clôt par un supplice.

Gradation : Je suis tombé sur ma chaise : sombre, désert, désespéré.

Hyperbole : la dernière fibre de mon cœur est brisée.

Anaphore : Je l’ai prise, je l’ai enlevée dans mes bras, je l’ai assise sur mes genoux, je l’ai basée sur ses cheveux.  

La visée de

 L’auteur

Démontrer l’absurdité de la peine de mort.

Dénoncer la peine de mort en révélant la torture morale du condamné.

Dénoncer la peine de mort en voulant toucher le lecteur à travers le repentir du condamné.

Dénoncer la peine de mort en voulant toucher les sentiments du lecteur à travers la petite fille du condamné.

Le registre

Littéraire où

La tonalité

Ø  Pathétique

Ø  Tragique

Ø  Ironique

Ø  Pathétique

Ø  Tragique

 

Ø  Pathétique

Ø  Tragique

 

Ø  Pathétique

Ø  Tragique

 

 

 

 

 

 

 

Synthèse :

Ces quatre textes appartiennent au même type à savoir

 le type argumentatif en développant le même thème

<< la peine de mort >> et en soutenant la même thèse :

 L’abolition de la peine de mort. Cependant, dans chaque

 extrait les arguments varient dans le but de persuader

tous les partisans de cette peine qu’il faut la supprimer

et aussi pour montrer que le condamné à mort souffre

 de plus en plus au fur et à mesure que s’approche le

temps de son exécution (le désespoir total dans l’extrait n°4).


 https://youtu.be/KLb2giPMKzI

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article épinglé

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations

La Violence dans l'Enseignement : Causes, Conséquences et Limitations               Il est primordial  de rappeler que la violence en ...